lunes, 15 de diciembre de 2014

Marble Arch: The bloom of division (2014)

Marble Arch a fait ses classes avec Maria False (LTM003) et prend toute son ampleur en s'envolant en solitaire. Les morceaux de l'album ont été composé seuls et mixé avec Bernard Canevet de Dead (et Maria False). Il fait logiquement parti du collectif Nothing (Venera 4, Future, AVGVST...). Il parle du "son de l'enfance" pour définir sa musique, et oscille entre une écriture pop "sérieuse" et un son rugueux et rêveurs et de boîtes à rythmes sévères. Il se place parfaitement entre Le Turc Mecanique et Requiem Pour Un Twister (coproducteurs du disque) à travers sa texture "radicale" ou "bruyante" de notre côté et sa qualité de composition et d'arrangement pop de celui de nos camarades. Voici enfin un disque à la fois brut et écoutable le matin, ou dans "les moments de faiblesse". Un peu de tendresse dans la bataille.